TRACKS

on site-specific installation / installation in situ, 2019

L'Armancette Hôtel, Saint-Nicolas de Veroce, France

Le visiteur est accueilli dans le sous-sol de l’Armancette par une sculpture. Alors que l’artiste façonne la peinture tel un volume, avec Tracks il compose sur la sculpture comme il le ferait sur une toile. Il crée une séquence colorée sur cet objet pour confondre les courbes de la voiture avec le support. Associée à un effet d’anamorphose, les rythmes de la peinture donnent l’impression qu’une image circule. Ces bandes de couleurs résultent de la décomposition d’une image filante. Comme sous l’effet de la vitesse, la figuration a été étirée sur un objet pétrifié pour réactiver sa fonction et laisser des traces, des passages colorées.

____

At the Armancette Hôtel, the visitor is welcomed in the basement by a sculpture. While the artist shapes painting as a volume, with Tracks he composes on the sculpture as he would do on a canvas. He creates a colored sequence on this object to confuse the curves of the car with the wall. Associated to an anamorphic effect, the rhythms of the painting give the impression that an image circulates. These color bands result from the decomposition of a shooting image. As under the effect of speed, the figuration was stretched on a petrified object to reactivate its function and leave traces, colored passages.