NU

14e Biennale de Lyon

acrylic on glass / acrylique sur verre, 2017

MAC Lyon

Since he was a child, Zoer has been designing vehicles, traffic-jam scenes and car scrapyards. His fascination for comics led him to create his own fanzines. He studied industrial design and became interested in graffiti and painting in the early 2000s. He is passionate about scrapped cars and crumpled sheet metal with imperfect reflections. He portrays these elements in paintings that evoke a certain form of violence which he treats with poetic delicacy. He uses lettering – often preferring words to images, and distorting the stereotyped messages of slogans and advertisements.

In Lyon, for Wall Drawings 2, he has created two specific compositions from stripped down, scrapped cars, with trompe-l'œil doors, radiator grills and car seats, on the glass front of the UGC Cinemas and on the P0 LPA car park at the Cité Internationale.

Text by Musée d'Art Contemporain de Lyon


Depuis son enfance, Zoer dessine des véhicules, des scènes d’embouteillage et des casses automobiles. Attiré par la bande-dessinée, il réalise ses propres fanzines. Il suit des études en design industriel, puis s’initie au graffiti et à la peinture au début des années 2000. Il se passionne pour les carcasses de voitures et les tôles froissées aux reflets imparfaits. Il met en scène ces éléments dans des peintures qui évoquent une certaine forme de violence, traitée avec poésie et délicatesse. Zoer y introduit des lettrages préférant souvent les mots aux images, détournant les messages stéréotypés des slogans ou des publicités.

À Lyon, pour Wall Drawings 2, il créé deux compositions spécifiques à partir des carcasses dénudées, de trompe-l'œil de portières, de calandres et de sièges de voiture, sur la façade de l’UGC et au parking P0 LPA à la Cité Internationale.

Texte du Musée d'Art Contemporain de Lyon